• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

3e séminaire du LIT OUESTEREL : Référentiel « Santé et Bien-Etre Animal » & outils de traçabilité 

Après Rennes et Nantes, le 3e séminaire du Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest Territoires d’Elevage » (LIT OUESTEREL) s’est déroulé le mardi 5 juin 2018 à Sées (Orne), au cœur du Pays d’Argentan, d’Auge et d’Ouche (P2AO), l’un des trois territoires pilotes du LIT. Plus d’une centaine d’acteurs des filières animales, de scientifiques, de membres d’associations et de représentants des collectivités territoriales était présents. L’occasion pour Clothilde Eudier, Vice-Présidente de la Région Normandie chargée de l’agriculture et de la pêche, de réitérer le soutien de la Région au projet.

Logo du Laboratoire d'Innovation Territorial
Publié le 05/06/2018

Lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt « Territoires d’Innovation de Grande Ambition » (TIGA) porté par la Caisse des Dépôts, le Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest Territoires d’Elevage » (LIT OUESTEREL) fédère un grand nombre d’acteurs (éleveurs, entreprises, associations, scientifiques, collectivités territoriales) autour d’une ambition commune : retisser les liens entre élevage et société par l’amélioration du bien-être animal et la réduction des usages d’antibiotiques en élevage.

Ce 3e séminaire du LIT OUESTEREL a été l’occasion de présenter l’état des travaux sur le référentiel « Santé et Bien-Etre Animal » (SBEA) pour les élevages de bovins laitiers, de porcs et de volailles de chair. Ce référentiel est également mobilisé pour sélectionner les actions prioritaires à mettre en œuvre aux trois stades de l’élevage, du transport et de l’abattage.

Pour Frank Reverdiau, Directeur général des entreprises Norman (Vimoutiers) et Normandie Stabulation (Saint-Hilaire-le-Chatel), « disposer d’outils performants de contention pour pouvoir manipuler facilement, sans stress et en toute sécurité les gros bovins est une priorité du LIT OUESTEREL et de nos deux sociétés ».

Pour Nicolas Dumesnil, Directeur de l’abattoir de Gacé, « le souhait du LIT de travailler à mieux séparer les conditions d’accueil des animaux à l’abattoir de la suite de la chaîne d’abattage s’inscrit pleinement dans ses objectifs ».

Au niveau des élevages bovins, filière d’une importance première en Normandie, les réflexions portent sur l’amélioration des bâtiments et des conditions de contention, le développement de pratiques non douloureuses d’écornage des jeunes animaux, la mise en place d’abris naturels quand les animaux sont en plein air, et sur des solutions pour réduire les usages d’antibiotiques.

Pour Eric Lesage, Directeur innovation chez Agrial, « une des priorités du LIT est d’assurer la couverture numérique des élevages et le déploiement de capteurs de l’état sanitaire des animaux, de mesure de paramètres du bien-être animal et d’ambiance des bâtiments ».

Pour Hervé Guyomard, Directeur de recherche à l’Inra, « le référentiel SBEA est un des outils du LIT qui permettra aux acteurs des filières animales de s’inscrire durablement dans une démarche ambitieuse, visible et reconnue de progrès ».

Grâce au développement d’outils de traçabilité, chacun pourra disposer facilement de toute l’information relative aux pratiques SBEA tout le long de la chaîne, de l’éleveur jusqu’au produit final à la consommation. Le déploiement d’un système d’information partagé permettra de collecter, gérer et analyser les données sur les bonnes pratiques, et facilitera leur diffusion à la plus grande échelle. Des actions en faveur de la valorisation des produits animaux des filières du LIT (grande distribution, distribution de proximité, restauration hors domicile publique et privée) seront également déployées dans le cadre du LIT. Enfin, une attention particulière sera portée à la formation des acteurs, et à l’information de toutes les parties prenantes sur l’état des connaissances, scientifiques et pratiques, en matière de bien-être animal et de santé des animaux.

Le projet final du LIT sera proposé à la Caisse des Dépôts fin 2018 dans le cadre de l’appel à projets TIGA. Il aura une durée de vie de 10 ans.

Communiqué de presse Séminaire du LIT OUESTEREL 5 juin 2018

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Centre(s) associé(s) :
Pays de la Loire

En savoir plus

Le  LIT "Ouest Territoires d’Élevage" porte sur le développement d’élevages répondant mieux aux attentes des consommateurs, des citoyens et des politiques en matière de conditions d’élevage, plus spécifiquement en matière d’amélioration du bien-être des animaux d’élevage et de moindre recours aux médicaments en élevage.

L'ambition du LIT "Ouest Territoires d’Élevage" est de faire de l’amélioration des conditions d’élevage conciliant bien-être et santé des animaux un atout décisif pour les éleveurs, les filières et les territoires de l’Ouest de la France.

En savoir plus : https://www6.inra.fr/lit-ouest-territoires-elevage