• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

SPACE 2015 : KENAVEAU, l'innovation gagnante

Le programme de recherche KENAVEAU (Konsommation d'ENergie pour l'Alimentation du VEAU de boucherie) dont l'Inra est partenaire, livre ses premiers résultats. Des aliments d'allaitement "basse température" pour les veaux de boucherie. Une innovation primée par le jury des Innov'Space 2015.

Programme de recherche KENAVEAU (Konsommation d'ENergie pour l'Alimentation du vEAU d eboucherie). © Idele, Idele
Mis à jour le 18/09/2015
Publié le 11/09/2015

La solution nutritionnelle KENAVEAU pour les veaux de boucherie consiste à alimenter des veaux en utilisant des aliments d’allaitement réhydratés avec une eau à 45°C chauffée par de l’énergie solaire. Elle repose sur une adaptation des formules d’aliments d’allaitement pour parvenir à une qualité de réhydratation satisfaisante à 45°C, ce qui nécessite de réduire leur teneur en matières grasses et augmenter leur teneur en produits amylacés.

Des essais métaboliques et zootechniques ont abouti à la création d'outils pour adapter les nouvelles formules et les plans d’alimentation aux besoins nutritionnels des animaux en fonction des objectifs de croissance. KENAVEAU démontre par ailleurs que l’énergie solaire est particulièrement adaptée à la production d’eau chaude nécessaire à la réhydratation des nouveaux aliments, en diminuant le coût énergétique de 70%. La solution nutritionnelle KENAVEAU permet de réduire les impacts environnementaux sur tous les indicateurs testés dans le cycle de vie du veau, de l’usine d’aliment à l’élevage : consommation d’énergie, effet de serre, ressource en eau, acidification (émissions d’ammoniac), eutrophisation (problématique azote et phosphore).

Les UMR Inra/Agrocampus Ouest Pegase et STLO sont partenaires du programme KENAVEAU qui associe instituts de recherche, organismes de l'énergie et de l'environnement et industriel bretons.