• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Une première étape dans la construction du Laboratoire d'Innovation Territorial "Ouest Territoires d'Elevage"

Le 1er mars 2017, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture, un protocole d'accord a été signé entre des acteurs des filières agricoles et agroalimentaires bretons, normands et ligériens, partenaires du projet pilote de Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest Territoires d’Elevage ». Une première étape dans la construction du projet dont l’ambition est d’améliorer les conditions d’élevage et de vie des éleveurs, le bien-être et la santé des animaux de ferme en associant tout au long de la démarche les éleveurs, organisations professionnelles, entreprises, associations citoyennes et acteurs des territoires de l’Ouest de la France.

LIT Ouest Territoires d'Elevage. © Inra
Par Service communication Inra Rennes
Mis à jour le 16/03/2017
Publié le 01/03/2017

En février 2016, le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll annonçait sa volonté de promouvoir un projet pilote de Laboratoire d’Innovation Territorial sur l’élevage durable en Bretagne. Plusieurs acteurs des filières agricoles et agroalimentaires bretons, normands et ligériens (1) ont saisi cette opportunité pour construire, à l’échelle des territoires de l’Ouest, un projet dénommé Laboratoire d’Innovation Territorial (LIT) « Ouest Territoires d’Elevage ».

Un projet centré sur l'amélioration des conditions d'élevage

L’ambition du LIT « Ouest Territoires d’Elevage » est de développer des filières animales et des marchés de produits animaux promouvant l’exemplarité de ses élevages et de ses territoires en matière de conditions d’élevage. Des démarches innovantes, créatrices de valeur pour les filières animales seront ainsi valorisées avec pour objectifs d'assurer une juste rémunération aux éleveurs et de proposer aux consommateurs des produits garantissant les conditions d'élevage des animaux.

Les axes de travail porteront plus particulièrement sur le développement de méthodes d’évaluation du bien-être et de la santé des animaux et sur des approches visant à réduire l'usage des produits médicamenteux en élevage. La pratique du pâturage dans les élevages de ruminants des territoires de l’Ouest de la France et l’apport des nouvelles technologies de l’élevage de précision pour évaluer, en continu, l’état de santé des animaux seront également des thématiques privilégiées.

Créer les conditions d’un dialogue ouvert avec les parties prenantes

Le Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest Territoires d’Elevage »  repose sur une mobilisation de tous les acteurs concernés sur les territoires de l’Ouest de la France dans le cadre d’un dialogue ouvert. Il s'agit de créer une dynamique positive, indispensable pour fédérer l’ensemble des parties prenantes autour d’une vision partagée de l’élevage. Une étape qui se concrétisera, le 6 juin à Rennes, lors d’une rencontre entre l’ensemble des parties prenantes, invitées à venir échanger sur leurs attentes et leurs modes de contribution au projet.

Pour Jean-François Appriou, Administrateur à la coopérative Triskalia, qui porte le projet du LIT au nom de l’ensemble des partenaires impliqués, en attendant la création d’une structure juridique autonome : « Face aux difficultés auxquelles sont confrontées les filières animales de l'Ouest, le LIT offre une opportunité de co-construire des innovations (agronomiques ou zootechniques, techniques, numériques, organisationnelles ou encore liées aux produits), de les tester dans des exploitations  et de les diffuser dans un maximum d’élevages répartis sur tous les territoires de l’Ouest de la France. »

Pour Hervé Guyomard, directeur de recherche à l’Inra, qui anime le projet du LIT : « Les conditions d’élevage, le bien-être et la santé des animaux sont des notions multidimensionnelles que les différents acteurs abordent selon des angles distincts. Leur amélioration requiert dialogue, empathie et compréhension pour aboutir à des solutions efficaces et acceptées de tous. Le laboratoire d’Innovation Territorial est un dispositif ouvert de recherche-développement-innovation-action qui place au cœur de sa démarche les éleveurs, les consommateurs et les citoyens.»

----------------------------------
(1) Trois coopératives polyvalentes de l'Ouest de la France (Agrial, Terrena et Triskalia) - Le pôle de compétitivité Valorial - Les trois chambres régionales d'agriculture de Bretagne, Normandie et Pays de la Loire - Les trois instituts techniques agricoles du domaine animal : Institut de l'Elevage pour les ruminants, Ifip-Institut du porc et Itavi pour les volailles – Des acteurs de la recherche et de l'enseignement supérieur agronomique et vétérinaire implantés dans l'Ouest : Inra, Irstea, Agrocampus Ouest et Oniris et la chaire d’Agriculture Ecologiquement Intensive.

En savoir plus

L'Inra dans l'Ouest

Premier institut de recherche agronomique en Europe avec plus de 8 000 chercheurs, ingénieurs et techniciens, au 2e rang mondial pour ses publications en sciences agronomiques, l’Institut national de la recherche agronomique contribue à la production de connaissances et à l’innovation dans l’alimentation, l’agriculture et l’environnement. Dans l’Ouest, le centre Angers-Nantes, se positionne notamment  sur le domaine thématique "Agroalimentaire", la santé animale et la sécurité des aliments, ainsi que les sciences sociales appliquées aux politiques agricoles. Le centre de Rennes, Bretagne-Normandie quant à lui, rassemble au sein de 20 unités près de 800 personnes. Une de ses thématiques prioritaires concerne la biologie animale intégrative, l’agroécologie et la gestion durable des productions animales.

Vidéo de la signature

Contacts

  • Hervé Guyomard, animateur du projet
    Directeur de recherche Inra - T. 02 23 48 70 75 - herve.guyomard@inra.fr
  • Contacts presse : Patricia Marhin, Inra Rennes Bretagne-Normandie - T. 02 23 48 52 64 - patricia.marhin@inra.fr
    Sylvia Marion, Inra Angers-Nantes Pays de la Loire - T. 02 40 67 51 12 - sylvia.marion@inra.fr