• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

L’Inra a inauguré dans le Finistère les nouvelles installations du pôle européen d’expérimentation sur les truites

François Houllier, PDG de l’Inra, a inauguré le mercredi 16 avril 2014 à Sizun (29) les nouvelles installations de la Pisciculture expérimentale Inra des Monts d’Arrée (Peima), en présence de Sylvaine Vulpiani, conseillère régionale, représentant le président de la Région Bretagne, Pierre Maille, président du Conseil Général du Finistère et de nombreux invités. Ce dispositif expérimental est ouvert aux équipes de recherche, en France et en Europe, qui travaillent sur la biologie des truites.

Par Service communication Rennes
Mis à jour le 18/04/2014
Publié le 14/04/2014

La Peima regroupe un ensemble d’infrastructures et de compétences qui en font un lieu unique en Europe. Sur près de 9 000 m2, une équipe technique spécialisée met en place des expérimentations pour mieux comprendre la biologie des truites (génétique, physiologie, comportement, nutrition, pathologie). Cette approche globale permet d’apporter des réponses aux contraintes de la filière piscicole en matière de compétitivité, préservation des ressources marines, respect de l'environnement et qualité des produits.

Une capacité d’expérimentation renforcée
Avec cette rénovation, la Peima dispose aujourd’hui d’une plateforme expérimentale riche de 400 bassins d’élevage en circuit ouvert. Un outil qui accueille des poissons à tous les stades de l’élevage, de l’œuf à la truite de grande taille. Un atelier de découpe, de prélèvements et de mesures et deux nouveaux laboratoires viennent compléter le dispositif. Le budget de rénovation des installations s’élève à 1,2 million d’euros, financé par l’Inra, le Conseil Général du Finistère et la Région Bretagne.

Un dispositif expérimental ouvert sur l’Europe
Toutes ces ressources sont mobilisées pour développer des collaborations avec des partenaires variés. La Peima accueille l’ensemble des équipes Inra travaillant sur les salmonidés mais aussi celles d’autres organismes de recherche ou universités en France et en Europe. Un partenariat qui s’illustre notamment dans le cadre du projet Bioadapt Agreenfish, financé par l’Agence nationale de la Recherche. Un programme dont l’objectif est de remplacer les farines et huiles de poisson, base de l’alimentation des truites d’élevage, par des protéines et huiles végétales et ainsi épargner les ressources naturelles marines. La Peima est également membre du réseau Aquaexcel qui regroupe les meilleures installations de recherche aquacole européennes (17 partenaires, 10 pays). A ce titre, elle accueille des équipes de recherche venues de toute l’Europe.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Laurent Labbé Directeur de la Pisciculture expérimentale des Monts d’Arrée
Contact(s) presse :
Patricia Marhin

A propos de

La Pisciculture expérimentale Inra des Monts d’Arrée – Peima

La Pisciculture expérimentale Inra des Monts d’Arrée est installée à Sizun (29), en aval du barrage du Drennec. C’est un outil majeur dans le dispositif de recherche poissons de l’Inra. L’unité expérimentale intervient dans des programmes de recherches pluridisciplinaires qui abordent l’ensemble des composantes de la filière salmonicole d’eau douce, de l’œuf au produit de consommation. Les 12 personnes, qui travaillent sur le site de la Peima, ont notamment développé des compétences en matière de gestion de l’alimentation, de maîtrise des biotechnologies de la reproduction, de découpe et de transformation du poisson. La Peima est également le seul site où sont entretenues, sélectionnées et conservées les ressources génétiques aquacoles de l’Inra et ce depuis une vingtaine d’années.

En savoir plus