ADN - charte identitaire Inra couleur bleu clair espace Carrières & emplois

Portraits

Découvrir les métiers et faire connaissance avec les hommes et les femmes de l'Inra.

Près de 8 500 personnes travaillent à l'Inra dans 18 centres répartis dans toute la France. Plus de 3 500 étudiants, chercheurs, débutants ou confirmés, sont accueillis pour un temps à l'Inra afin d'y mener un projet de recherche. Autant de personnalités, d'approches, de compétences, de parcours différents qu'il vous est proposé de découvrir.

Tous les portraits

Portrait

La phylogénie, le rongeur et le virologue

Depuis janvier 2013, Guillaume Castel est chargé de recherche au Centre de biologie pour la gestion des populations à l’Inra de Montpellier. Il travaille sur la phylogénie des Hantavirus, responsables de fièvre hémorragique chez l’homme.

Portrait

Microorganismes telluriques et cycle du carbone

Lisa Wingate est chargée de recherche à l’Unité Écologie fonctionnelle et physique de l’environnement (Ephyse) de l’Inra à Bordeaux. Elle a obtenu une bourse ERC 2013 pour ses travaux prometteurs sur le rôle des microorganismes du sol dans les flux de carbone atmosphérique à l’échelle mondiale, en particulier à travers l’anydrase carbonique, une enzyme qu’elle étudie et caractérise.

Portrait

Sur la ligne de défense des plantes

Chercheur au Laboratoire des Interactions plantes-microorganismes (LIPM) de l’Inra de Toulouse, Sylvain Raffaele a décroché une bourse de recherche du Conseil européen de la recherche (ERC) 2013. Ce support aidera à la compréhension des mécanismes de défense des plantes, mais aussi des capacités de certains pathogènes à y échapper.

Portrait

Quand le rendement sourit aux audacieux

Abdelhafid Bendahmane est chercheur en génomique végétale et vice-directeur de l'Unité de recherche en génomique végétale (URGV) d’Evry. Il a remporté une bourse ERC 2013 pour ses travaux sur l’amélioration du contrôle du sexe des espèces cultivées permettant  un meilleur rendement des plantes.

Portrait

Documentaliste à l'appui

Après une maîtrise de biologie et un DUT de documentation, Éric Marchoux a été recruté en 2004 comme documentaliste à l’Inra de Lusignan (Poitou-Charentes).